La leçon politique de Warren

L’année 2018 a laissé le Parti libéral du Québec et le Parti Québécois sans chef. Et c’est sans compter Yves-François Blanchet qui s’est présenté à la direction du Bloc Québécois avant même l’arrivée de 2019. Déjà, les rumeurs circulent sur les aspirants libéraux et le champ semble être bien libre du côté souverainiste. C’est l’occasion de rappeler que les candidats à ces directions devront s’assurer d’avoir pensé à une seule chose avant de se lancer.

Justement, Elizabeth Warren vient tout juste de nous offrir un cours gratuit de communication politique. En annonçant qu’elle lançait un comité exploratoire pour la présidence des États-Unis, la sénatrice a aussi partagé un message impeccable et exemplaire pour tout aspirant à la direction de leur formation. Elle fonde sa campagne sur A) ses valeurs profondes et explique en quoi ces valeurs et sa personne sont B) une solution aux défis de l’Amérique. Ça peut paraître simple et beaucoup d’entre vous diront que tous les politiciens le font déjà. Toutefois, est-ce toujours aussi clair et inspirant? Est-ce que les points de presse parlementaire sont régulièrement le forum des liens entre l’actualité puis les objectifs et motivations profondes de nos représentants?

Jon Favreau, co-animateur de Pod Save America, l’a souligné aussi :

For me, I think that every presidential candidate should answer two questions: why me and why now. And she had the clearest message may be of anyone who announced so far and even of who may announce. You know why she’s running, she says it the video very succinctly: « America’s middle class is under attack. Billionaires and big corporations leach politicians to get themselves richer. They rigged the game. They’ve created a corrupted system and corrupted it up by dividing us and distracting us with fear and hate. I fought them all my life, I’ll fight them as president. » That’s why Elizabeth Warren is running. You know it. You know it in one sentence.

D’autres politiciens populaires ont aussi réussi à clarifier une vision simple et inspirante. Pensons à Justin Trudeau, Bernie Sanders, Barack Obama et même Donald Trump. S’interroger sur une tactique de communication comme je le fais ici n’est en rien un appui à tous ces politiciens (surtout Trump). Mais posez-vous la question. Qu’elles étaient les valeurs et les motivations profondes d’Hillary Clinton, Philippe Couillard ou Jean-François Lisée? En quoi répondaient-ils aux défis de leur pays? Leurs campagnes (et probablement les candidats eux-mêmes) n’ont pas su démontrer qu’elles connaisaient les réponses.

Alors, si vous décidez de vous lancer dans une course à la direction cette année, surtout assurez-vous de savoir clairement pourquoi vous faites de la politique, quelles sont vos valeurs et en quoi vous êtes la solution aux problèmes actuels. Puis répétez l’exercice. Liez tout à l’essence de ce message.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisse ton courriel

Ça va changer ta vie